Communication à nos membres

L’Association suisse du journalisme scientifique (ASJS) offre aux organisations, aux institutions et aux entreprises plusieurs possibilités attrayantes de s’adresser directement aux journalistes scientifiques et spécialisés.


Parmi les 350 membres de l’ASJS figurent pratiquement tous les journalistes scientifiques travaillant pour les médias grand public les plus importants de Suisse: presse, radio, télévision et web. De nombreux journalistes de revues spécialisées de tous les domaines scientifiques et techniques, de la médecine à l’informatique, font partie de l’Association.

 

Par conséquent, notre site Internet, qui est souvent consulté, et notre newsletter représentent le support idéal pour annoncer des manifestations ou des offres d’emploi.

Publication de contacts

Nous donnons la possibilité aux services de presse des entreprises, des institutions et des organisations de publier sur notre site Internet leur logo, leur contact et des liens. Grâce à notre newsletter hebdomadaire, nous attirons l’attention de nos membres sur la liste des services de presse.

150CHF par an

 

Annonce de manifestations, de bourses ou de prix

Il est possible de publier sur notre site Internet des invitations à des conférences de presse, à des séminaires pour les médias ou à des journées portes ouvertes. De plus, nous informons nos membres des nouvelles annonces par notre newsletter. 

300CHF par annonce publiée sur le site Internet et dans la newsletter
150CHF par annonce publiée uniquement dans la newsletter


Publication d’offres d’emploi
La publication sur notre site Internet et dans notre newsletter est l’un des meilleurs moyens de s’adresser à des candidats potentiels à un poste dans la communication scientifique. 

450CHF par annonce pour une durée de trois mois


Liste de nos membres
Vous pouvez acheter pour 300CHF la liste actualisée des adresses de nos membres (sans les adresses e-mails) et envoyer ainsi une lettre aux journalistes qui vous intéressent. En achetant la liste, vous vous engagez à ne pas utiliser les adresses pendant plus d’un an et de ne pas les ajouter à une autre banque de données.

Contact: Martin Amrein